Alaphilippe, puncheur en Vercors

7 juin 2018 - 16:33

L’entrée dans la montagne a mis en appétit de très nombreux attaquants, dont une sélection de huit coureurs qui sont parvenus à gagner leur place dans l’échappée du jour, constituée après plus de 80 kilomètres de course. Parmi eux, Daria Cataldo a été le plus résistant : après avoir basculé en tête au col du Mont Noir pour empocher le maillot à pois, il a pu croire en ses chances de victoire jusqu’aux 300 derniers mètres, où il a été repris par un groupe de contre attaquants de luxe sorti du peloton des favoris. Entre Dan Martin, Julian Alaphilippe, Geraint Thomas et Romain Bardet, c’est le vainqueur de la Flèche Wallonne qui a fait parler son punch pour aller chercher sa première étape sur le Critéroium du Dauphiné. Derrière lui, Michal Kwiatkowski en léger retrait a dû abandonner le maillot jaune et bleu au profit de son jeune coéquipier Gianni Moscon.    


52,1 kilomètres dans la première heure
Il reste 144 coureurs dans le peloton après les forfaits de Manuele Mori (Ita-Emirates), Floris de Tier (Bel-Lotto-Jumbo), Roy Curvers (Hol-Sunweb) et Johannes Fröhlinger (All-Sunweb), qui réduisent l’équipe Sunweb à trois unités. Le profil du jour incite de nombreux attaquants à passer à l’action, mais le peloton réagit systématiquement. Après une première heure de course ultra-rapide (52,1 km), aucune échappée ne parvient à se détacher. Au km 56, un imposant groupe de 33 coureurs se forme en deux temps, mais la présence de Kwiatkowski et de leaders comme Soler, Zakarin, Buchmann et Yates, alors que Romain Bardet n’a pas réussi à s’y glisser, incite la formation AG2R à combler le retard. C’est chose faite au km 62, où le peloton est à nouveau regroupé.

Huit coureurs en tête
Au km 77, un quatuor se détache avec Dario Cataldo (Astana), Lukas Pöstelberger (Bora-Hansgrohe), Jens Keukeleire (Lotto-Soudal) et Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), rejoints dans un premier temps par  Odd Christian Eiking (Wanty-Gobert) et Arnaud Courteille (Vital Concept). C’est ensuite au km 82 que Simon Clarke (Education First) et Bryan Coquard (Vital Concept) étoffent le groupe pour lui donner son volume définitif. A huit, ils obtiennent un avantage maximal de 5’10’’ (km 117), alors que la poursuite s’organise sous l’impulsion des formations Sky et AG2R La Mondiale.

Cataldo en tête au col du Mont Noir
L’ascension menant au col du Mont Noir déclenche une sélection, d’abord par l’arrière avec les difficultés de Bryan Coquard, qui peine à suivre le rythme, puis à l’avant avec l’accélération d’Eiking, qui tente sa chance à 11 km du sommet. Le Norvégien semble convaincant, mais il fait les frais de la contre-attaque de Dario Cataldo, qui le reprend puis le dépose à 5 km du col du Mont Noir. L’Italien bascule seul en tête, prenant déjà une sérieuse option sur le maillot à pois. Surtout, il lui reste alors 37,5 kilomètres à parcourir jusqu’à l’arrivée, avec un avantage de 1’25’’ sur ses anciens compagnons de route.

Cataldo repris à 300 mètres
Le peloton rejoint à 15 kilomètres de l’arrivée les coureurs intercalés. L’écart est alors de 2’30’’ avec Dario Cataldo, qui peut se projeter avec enthousiasme vers l’ascension finale de 5 kilomètres. A 12 km, Nicolas Edet sort du peloton pour essayer de perturber les plans de Cataldo, mais accuse un retard de 1’25’’ en abordant la montée de Lans-en-Vercors. Il est repris par le peloton dont le rythme hausse nettement durant l’ascension. Dans le dernier kilomètre, l’Italien voit sa marge se réduire, tandis que des contre-attaques sont lancées, d’abord par Guillaume Martin, puis surtout par Dan Martin qui emmène un groupe de costauds. Cataldo, repris à 300 mètres de la ligne, laisse alors Julian Alaphilippe s’exprimer par une accélération imparable qui devance Dan  Martin, Geraint Thomas et Romain Bardet.    

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Critérium du Dauphiné

Partenaires du Critérium du Dauphiné

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus