Covid-19

Tous responsables, tous supporters

Van Aert dans le coup, Froome hors-jeu

12 juin 2019 - 16:45

Meilleur jeune au départ du chrono de Roanne, Wout van Aert s’est élancé sur le parcours avec une combinaison verte qu’il a particulièrement honorée en montrant sa capacité à briller sur tous les terrains. Le coureur belge a fait sensation en devançant largement Tom Dumoulin (finalement 3e), puis en résistant aux arrivées de candidats à la victoire comme Tejay van Garderen (2e) et Adam Yates (6e). C’est toutefois le coureur britannique de Mitchelton-Scott qui prend les commandes du classement général, Dylan Teuns ayant échoué pour 4’’ dans la défense de son maillot de leader. Peu avant le début de l’étape, le triple vainqueur de l’épreuve, Chris Froome, a quant à lui été contraint au forfait après une lourde chute pendant la reconnaissance du parcours.

Chute et abandon de Chris Froome
Parmi les 143 coureurs attendus sur le chrono de Roanne, le triple vainqueur du Dauphiné faisait figure de favori, mais son expérience du parcours s’est arrêté dans le 16e kilomètre de sa reconnaissance de la boucle, sur une lourde chute qui l’a blessé de façon rédhibitoire à la jambe. Pendant ce temps, le défilé des coureurs débute avec Julius Van den Berg, dont le temps de 36’31’’ est effacé par son coéquipier James Whelan (36’27’’), puis par le coureur de Sunweb Martijn Tusveld (36’13’’).

Dumoulin dans le match
Alex Dowsett signe ensuite un temps de référence susceptible de l’installer durablement en tête, avec 35’16’’, soit une moyenne de 44,4 km/h. Mais il est pourtant battu par deux coureurs auvergnats de Deceuninck-Quick Step : Rémi Cavagna, le premier à passer au-dessus des 45 km/h, puis Julian Alaphilippe avec 11’’ de moins. Mais le champion du monde 2017 de la spécialité, en quête de sensations sur ce Dauphiné, se rassure en améliorant de 12’’ le temps du numéro un mondial.

Le maillot jaune et bleu pour A.Yates
Cette fois-ci, le Néerlandais est surpassé par un adversaire inattendu avec Wout van Aert, qui frappe un grand coup en portant le temps de référence à 33’38’’, soit 47’’ de moins et une moyenne de 46,56 km/h. La victoire lui semble rapidement acquise, particulièrement après les arrivées de Tejay van Garderen (2e) et Steven Kruijswijk (4e), mais la conquête du maillot de leader reste en jeu. Dylan Teuns s’élance pour défendre sa position, mais s’avère en léger retrait par rapport à Adam Yates au point de chronométrage intermédiaire (km 11 ,5). Sur la ligne d’arrivée, c’est pour un retard de 4’’ que Teuns perd sa position. Le podium provisoire est alors dominé par Adam Yates, avec 4’’ d’avance sur Teuns et 6’’ sur Tejay van Garderen.

 

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Critérium du Dauphiné