Covid-19

Tous responsables, tous supporters

Saint « Alaf » de Maurienne

14 juin 2019 - 19:16

La première étape de montagne du Dauphiné a inspiré le maillot à pois du dernier Tour de France, qui s’est lancé sous la pluie dans une longue échappée avec Gregor Mühlberger et Alessandro De Marchi. Le trio qui ne représentait aucune menace pour les favoris de la semaine a pu progresser et s’assurer une explication dans le final. De Marchi étant exclu du jeu dans l’ascension au col de Beaune, c’est un duel qui s’est déroulé dans le dernier kilomètre entre Mühlberger et Alaphilippe, qui s’est imposé au sprint sur la ligne d’arrivée de Saint-Michel de Maurienne pour une poignée de centimètres. Au passage, le numéro un mondial a également mis la main sur le maillot à pois.

Alaphilippe dans l’échappée

Le peloton est réuni à Saint-Vulbas avec 139 coureurs, après les forfaits de Shane Archbold (Bora) et de Harm Vanhoucke (Lotto-Soudal). Malgré une pluie abondante, la course part à vive allure et les premiers attaquants parviennent à s’extraire du peloton au km 12 : Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Gregor Mühlberger (Bora) et Alessandro De Marchi (CCC) sont momentanément pris en chasse par l’équipe Sunweb mais creusent finalement l’écart, obtenant un avantage de 5’55’’ après une première heure de course bouclée à une allure élevée de 45,5 km/h.

Alaphilippe à la chasse aux pois

Au col de la Chambotte (km 82), Julian Alaphilippe affiche ses ambitions au classement des grimpeurs en passant en tête, tandis que le peloton bascule avec un retard de dix minutes. L’écart continue d’augmenter au sommet de la côte de Lachat (11’20’’, km 100), puis au col du Frêne (13’50’’, km 131). Le Français poursuit sa récolte sur les côtes d’Aiton (km 154,5), de Saint-Georges-d’Hurtières (km 165) et du Bocher (km 203,5). Le peloton s’est alors légèrement rapproché à 12’30’’, guidé par la formation Mitchelton-Scott d’Adam Yates, mais il semble acquis que l’étape se jouera au sein du trio.

Alaphilippe à la photo-finish

L’échappée se présente à Saint-Michel-de-Maurienne pour un premier passage sur la ligne d’arrivée, franchie avec une avance de . Mais c’est dans le tour de circuit que doit se faire la décision. Julian Alaphilippe lance les hostilités à 12 km de l’arrivée, mais ses accélérations n’excluent qu’Alessandro De Marchi juste avant le col de Beaune. C’est donc un duo Mühlberger-Alaphilippe qui bascule dans cet ordre et plonge sur Saint-Michel-de-Maurienne. La descente est menée avec prudence par les deux hommes, qui se présentent ensemble dans le dernier kilomètre pour un duel à haute intensité. Alaphilippe reste le plus longtemps possible dans la roue de son rival, sur qui il parvient à revenir dans les 150 derniers mètres. Il s’impose sur la ligne avec un avantage infime qui lui donne sa deuxième victoire sur le Critérium du Dauphiné.

Criterium du Dauphiné 2019 - 14/06/2019 - Etape 6 - Saint-Vulbas - Plaine de l'Ain / Saint-Michel-de-Maurienne (229 Km) - Julian ALAPHILIPPE (DECEUNINCK - QUICK - STEP)
Criterium du Dauphiné 2019 - 14/06/2019 - Etape 6 - Saint-Vulbas - Plaine de l'Ain / Saint-Michel-de-Maurienne (229 Km) - Julian ALAPHILIPPE (DECEUNINCK - QUICK - STEP) © ASO/Alex BROADWAY

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Critérium du Dauphiné