Covid-19

Tous responsables, tous supporters

Padun et Porte, au sommet

5 juin 2021 - 15:03

L’étape de La Plagne a donné lieu à une bataille à tous les étages. Bien que les échappés aient finalement dû céder au retour du peloton orchestré majoritairement par les Movistar, c’est un coureur sorti des profondeurs du classement général, Mark Padun, qui est parvenu à surprendre les favoris et à aller chercher la plus belle victoire de sa carrière en terminant l’étape en solitaire. Derrière le coureur ukrainien, la bataille des chefs a bel et bien eu lieu.

Dans les rangs d’Ineos, c’est en définitive Richie Porte qui a émergé dans la montée finale, bousculant dans un premier temps le groupe des favoris à 8,5 km, puis se débarrassant de Miguel Angel Lopez dans le dernier kilomètre. Grâce à ce coup de force, l’Australien prendra le départ de la dernière étape avec le maillot de leader sur les épaules. Une expérience qui ne lui avait pas réussi en 2017, lorsqu’il avait été déshabillé par Jakob Fuglsang sur la route du Plateau de Solaison.

05/06/2021 - Critérium du Dauphiné 2021 - Etape 7 – Saint-Martin-le-Vignoux / La Plagne (171 km) - Le peloton dans la descente du Cormet de Roselend
05/06/2021 - Critérium du Dauphiné 2021 - Etape 7 – Saint-Martin-le-Vignoux / La Plagne (171 km) - Le peloton dans la descente du Cormet de Roselend © A.S.O./ Fabien Boukla
05/06/2021 - Critérium du Dauphiné 2021 - Etape 7 – Saint-Martin-le-Vignoux / La Plagne (171 km) - Richie PORTE (Ineos-Grenadiers), Enric MAS (Movistar), Sepp KUSS (Jumbo-Visma) et Mark PADUN (Bahrain-Victorious)
05/06/2021 - Critérium du Dauphiné 2021 - Etape 7 – Saint-Martin-le-Vignoux / La Plagne (171 km) - Richie PORTE (Ineos-Grenadiers), Enric MAS (Movistar), Sepp KUSS (Jumbo-Visma) et Mark PADUN (Bahrain-Victorious) © A.S.O./ Fabien Boukla
05/06/2021 - Critérium du Dauphiné 2021 - Etape 7 – Saint-Martin-le-Vignoux / La Plagne (171 km) - Mark PADUN (Bahrain-Victorious) s'impose à la Plagne
05/06/2021 - Critérium du Dauphiné 2021 - Etape 7 – Saint-Martin-le-Vignoux / La Plagne (171 km) - Mark PADUN (Bahrain-Victorious) s'impose à la Plagne © A.S.O./ Fabien Boukla

5 échappés, 10 coureurs en contre
Il reste 135 coureurs dans le peloton après le forfait d’Andrey Zeits (BikeExchange). La météo menaçante ne dissuade pas les volontaires pour une échappée, si nombreux que le peloton réagit systématiquement et empêche la formation d’un groupe. La première heure est ainsi bouclée à 49,6 km/h, puis ce n’est qu’au km 67 qu’un quintet parvient à s’extraire avec Alexis Renard (Israel Start-Up Nation), Marco Haller (Bahrain Victorious), Martin Salmon (Team DSM), Pierre Rolland et Franck Bonnamour (B&B-KTM). Derrière, une contre-attaque se dessine en plusieurs temps avec Michael Valgren, Lawson Craddock (Ef Nippo), Warren Barguil (Arkea-Samsic), Steff Cras, Matthew Holmes (Lotto-Soudal), Mikkel Bjerg (UAE), Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) et Martijn Tusveld (DSM), qui abordent la montée au col du Pré avec 30’’ de retard, tandis que le peloton emmené par Astana pointe à 3’10’’.

Craddock s’attaque aux pois
Le groupe de tête se réduit dans cette première ascension hors-catégorie à un trio composé de Rolland, Bonnamour et Haller. Mais à 1,5 km du col, il est reconfiguré pour atteindre le sommet à 8,  avec Valgren, Craddock, Arcas, Haller, Bjerg, Elissonde, Tusveld et Rolland. Cette association atteint intacte le Cormet de Roselend (km 122,5), où Lawson Craddock prend une option sur le maillot à pois. Le peloton, essentiellement guidé par la formation Movistar, accuse à ce stade un retard de 2’45’’.

Les Movistar aux commandes
Dans la plongée sur Bourg-Saint-Maurice, un nouveau remaniement intervient en faveur de Michael Valgren (EF Nippo), Jorge Arcas (Movistar), Marco Haller (Bahrain Victorious), Mikkel Bjerg (UAE) et Martijn Tusveld (DSM), qui traversent la ville avec 25’’ de marge sur Rolland et Elissonde. Immédiatement avant de rentrer dans la montée finale, Valgren s’isole et creuse une trentaine de secondes d’avance. À 12 km de l’arrivée, ce sont Rolland et Elissonde qui prennent le relais et tentent leur chance en duo. Mais les Movistar ont durci l’allure dans le peloton, qui fond sur la tête de course à 10,5 km du but.

Porte lâche Lopez dans le dernier kilomètre
Dans le final, alors que la sélection a réduit le groupe des favoris à une vingtaine de coureurs, Richie Porte lance les hostilités à 8,5 km de l’arrivée, suivi de Mas, Kuss et Padun. Parmi eux, Mark Padun parvient à s’isoler à 4,5 km du but. Derrière le coureur ukrainien qui s’accroche pour aller gagner l’étape en solitaire, les mouvements de contre-attaque mettent en évidence Richie Porte et Miguel-Angel Lopez. Le coureur australien met à profit le dernier kilomètre et distance son rival colombien pour creuser l’écart et également saisir les bonifications de la 2e place.  

#Dauphiné 2021 - Étape 7 - Résumé
05/06/2021 - Critérium du Dauphiné 2021 - Etape 7 – Saint-Martin-le-Vignoux / La Plagne (171 km) - Mark PADUN (Bahrain-Victorious) s'envole vers la victoire
05/06/2021 - Critérium du Dauphiné 2021 - Etape 7 – Saint-Martin-le-Vignoux / La Plagne (171 km) - Mark PADUN (Bahrain-Victorious) s'envole vers la victoire © A.S.O./ Fabien Boukla

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Critérium du Dauphiné